fbpx

Avez-vous mis en place une routine du matin et du soir avec vos enfants? Comment se passe vos débuts et fins de journée avec vos enfants? Facile ou extrêmement difficile?  Cela semble banal mais votre enfant a réellement besoin d’une routine quotidienne le matin et le soir. Cette routine peut être différente la semaine de celle de la fin de semaine ou lors de journées spéciales.

Pourquoi ce besoin de routine chez l’enfant? Parce que cela va le sécuriser, l’aider à comprendre la notion du temps et la séquence des activités pouvant se faire le matin ainsi que le soir. L’installation de routine va également aider votre enfant à acquérir de l’autonomie, le responsabiliser et développer son estime de lui-même.

Comment mettre en place une routine du matin et du soir avec votre enfant? Il faut cerner les activités qui reviennent à tous les jours comme par exemple: déjeuner, se brosser les dents, aller sur le petit pot ou au toilette, s’habiller, ranger sa chambre et ses jouets avant de partir pour la garderie ou l’école, etc… Lorsque les principales activités sont identifiées, un moyen d’aider l’enfant est de trouver des images représentant chacune de ces activités et de les coller sur un carton qui est placé à un endroit stratégique dans la maison sur un petit babillard ou directement au mur. Cet aide-mémoire va aider votre enfant à visualiser et à mieux connaître les différentes activités qui font partie de la routine du matin ou de celle du soir. C’est un outil intéressant à se référer surtout un début de l’installation d’un routine dans le déroulement de la journée.

La routine représentée visuellement aide l’enfant dans sa transition d’une activité à l’autre pour sa gestion du temps. Certains enfants ont de la difficulté à intégrer la notion du temps et ce besoin de transition entre les activités. Dans ce cas, de nommer et référer visuellement à la prochaine activité qui devrait être faite par l’enfant va faciliter cette transition.

Lorsque l’installation d’une routine du matin ou du soir demeure difficile pour l’enfant au niveau de son comportement, vous pouvez ajouter un outil de gestion des émotions sous forme d’une bandelette de carton passant du vert – jaune – vert (15 cm X 2 cm) que vous installez près de la routine visuelle. À chaque jour, vous pouvez déterminer si l’exécution de la routine s’est bien passée (vert), des activités ont été plus difficiles (jaune) ou cela ne s’est pas bien passé (rouge). Cela va aider l’enfant à conscientiser ses actions, son autonomie et ses émotions. Si tout s’est bien déroulé, donnez lui un renforçateur sous forme verbale ou autre (ex. Bravo, tu es un champion, lui faire un câlin,…)

Vous pouvez aussi utiliser un tableau de routine pour une seule activité si vous voulez travailler de façon spécifique. Par exemple, vous voulez que votre enfant se brosse les dents tout seul. Votre tableau pourrait être installé dans la salle de bain avec les images suivantes: une brosse à dent, un tube de pâte à dent ouvert, un enfant qui met la pâte à dent sur la brosse, un enfant qui se brosse les dents, une photo montrant le robinet (pour rincer la brosse), un verre rempli d’eau (pour se rincer la bouche), un tube de pâte à dent fermé, un enfant qui sourit.

Il est important de bien déterminer ce que l’enfant peut faire seul et où, il a besoin d’aide dans l’exécution les activités de la routine. Il faut l’encourager, référer régulièrement aux outils visuels pour faciliter une intégration. Lors de journées spéciales où il ne sera pas possible de faire la routine, prévenez votre enfant avant que des changements vont avoir lieu. Cela va l’aider à mieux accepter ces changement et le sécuriser.

Pour une période de plusieurs jours où la routine ne sera pas possible comme lors d’un voyage, expliquez à votre enfant ce qui se passe. Vous pouvez aussi faire une petit calendrier indiquant le nombre de jours  sur une ligne du temps où vous ne serez pas à la maison. Cela l’aidera à comprendre mieux ce qui se passe et diminuera son insécurité. N’oubliez pas que l’enfant a besoin de sécurité, de points de repères dans le temps pour bien gérer ses émotions et son autonomie.

Françoise Lespérance, ergothérapeute de Jouer et Grandir

Inscris-toi pour recevoir les prochains articles

0 commentaires

Merci de partager !

Faites connaître l'article à vos amis !