L’ergothérapeute est un professionnel du domaine la santé bien connu dans plusieurs pays à travers le monde. L’ergothérapeute peut travailler auprès de clientèle provenant de toutes les strates d’âge de la population. Son travail est d’utiliser l’activité comme médium principal pour améliorer les capacités physiques et cognitives de l’enfant ou de l’adulte. Chez les enfants, la préoccupation est de maximiser le développement ainsi que leur autonomie dans les activités de tous les jours.

Lorsque l’enfant est tout petit (entre la naissance et un an), l’enfant normal évolue très rapidement dans plusieurs sphères de son développement. Au niveau moteur, il apprend à contrôler son corps pour pouvoir un jour marcher vers 10 à 15 mois. Au niveau visuel, il développe sa fixation et poursuite visuelle pour coordonner ses mouvements moteurs et pouvoir interagir avec son environnement. Ainsi, il peut saisir un hochet, un jouet, tenir sa bouteille de lait, etc… Au niveau auditif, il devient attentif aux différents sons des voix familières autour de lui et peut tourner la tête pour regarder ce qui se passe ou interagir avec la personne qui lui parle. Ses premiers sons (autres les pleurs) débutent lentement pour un jour dire « papa » ou « maman ». Parfois, ce ne sont pas les premiers mots que l’enfant va dire au grand détriment de ses parents qui ont très hâte que leur enfant les nomme. Ceci est un aperçu très bref du développement de l’enfant durant sa première année de vie car un livre complet peut être écrit sur l’enfant durant ses premiers mois et années de sa vie.

À quel moment, doit-on penser que son enfant a besoin d’ergothérapie?
Durant la 1ere année de vie, si l’enfant a des difficultés à boire (bouteille ou allaitement); s’il ne développe pas sa coordination de son oeil avec la main pour saisir des objets, s’il ne développe pas ses capacités motrices.
Entre un an et deux ans, l’ergothérapeute va regarder toute la relation que l’enfant développe avec les jouets et des concepts plus abstraits comme la connaissance des couleurs, de la notion pareil pas pareil, les formes,… Il va aussi évaluer et observer l’autonomie de l’enfant pour manger, s’habiller, ranger ses jouets,…
Entre 2 ans et 4 ans, l’ergothérapeute continue à intervenir sur l’aspect moteur, sensoriel, perceptuel et cognitif de l’enfant pour s’assurer qu’il développe tous ces aspects qui vont lui permettre d’intégrer le milieu scolaire par la suite. Par exemple, la prise de crayon, le découpage, la traçage, le coloriage, la connaissance des notions d’espace, son autonomie dans les routines de la journée,…

Comme vous pouvez le constater, la profession d’ergothérapeute couvre un champ très large d’activités où il peut intervenir auprès de l’enfant durant sa petite enfance. Dans le prochain article, j’aborderai l’importance de l’aspect visuel de l’enfant et la relation avec son environnement.

Françoise Lespérance. ergothérapeute

Inscrivez-vous pour être au courant des nouveautés et obtenir un cadeau gratuit.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de partager !

Faites connaître l'article à vos amis !